L'actualité de Maisons Vesta

Pour connaître notre actualité et celle de la construction de maisons en Lorraine

Le PTZ, c'est terminé !

Le PTZ, c'est terminé !

C'était annoncé début 2018 : le PTZ évolue en 2019. Pour les départements de Moselle et de Meurthe-et-Moselle, cela signifie une perte de poids dans le domaine des aides à la construction : le Prêt à Taux Zéro ne sera plus disponible fin de l'année. Vous perdrez la possibilité de financer à hauteur de 20%, votre projet, ainsi que bien d'autres bénéfices. Explications.

Passé le 31 décembre 2019, le Prêt à Taux Zéro, ce sera terminé dans les zones B2 et C, c'est-à-dire en dehors des grandes agglomérations et dans les zones rurales. En Moselle et Meurthe-et-Moselle, ce sont plus de 1300 communes, soit la quasi-totalité des terrains en cours de commercialisation chez les lotisseurs, sur lesquelles vous ne pourrez plus construire en bénéficiant des avantages du PTZ. Adieu, Pont-à-Mousson, Richardménil ou Champenoux dans le 54, ou encore Louvigny, Vernéville ou Thionville dans le 57, par exemple. Il faut donc se dépêcher !

Le PTZ, 20% de votre investissement

Car comment passer à côté d'un prêt sans intérêt et sans frais de dossier, dont le montant peut varier de 20 000 à 50 600 euros (selon la zone d'implantation, les ressources du foyer et le nombre d'occupants), sur un projet coûtant jusqu'à 253 000 euros TTC ? Vous l'avez compris, le PTZ couvre plus ou moins de 20 % de votre investissement, terrain et maison compris : un sacré coup de pouce quand il s'agit de votre première résidence principale ! D'autant plus que le remboursement peut être différé de 5 à 15 ans (sans toutefois excéder les 25 ans).

De nombreux bénéfices

Saviez-vous par exemple, que le PTZ est considéré comme un apport personnel, ce qui vous permet de disposer d'un argument de poids quand il faudra compléter avec un prêt bancaire ? Vous ne pouvez pas entrer de suite dans votre nouvelle construction ? Vous pouvez attendre jusqu'à six ans pour occuper les lieux, sous certaines conditions : si vous comptez mettre la maison en location en attendant votre retraite, si votre activité professionnelle se situe à au moins 50 km ou 1h30 de là, si vous êtes au chômage depuis plus d’un an, si vous divorcez, etc...

Vous voulez en savoir plus sur le PTZ ? N'hésitez pas à nous demander conseil : au moment où le taux moyen pour un prêt immobilier est de seulement 1,44%, ce qui est historiquement bas, il serait dommage de s'en priver !

 

Partager cette info :

Egalement dans l'actualité de Maisons Vesta

Brique traditionnelle ou brique rouge ?

Brique traditionnelle ou brique rouge ?

Quand il s'agit de construire sa maison, il faut évidemment choisir les bons matériaux. Et c'est encore plus important en ce qui concerne la brique. Agglomérée ou version rouge ? Chez Maisons Vesta, nous avons choisi la première. Pourquoi ? David Roche, l'un de nos conducteurs de travaux, va vous l'expliquer.

Lire la suite...

Les terrains grèvent le budget construction

Les terrains grèvent le budget construction

Aujourd'hui, le coût d'un projet de maison peut paraître élevé. Mais contrairement à quelques idées reçues, c'est bien l'évolution des terrains dans la région, sur les quinze dernières années, à qui il faut attribuer tout le mérite de la situation. Entre 2006 et 2016, par exemple, le prix des parcelles a doublé, surtout dans les zones densément peuplées, comme l'agglomération nancéienne. A l'inverse, leur surface a diminué en moyenne de 20% à 30%. Explications.

Lire la suite...

La maison familiale idéale

La maison familiale idéale

Vous souhaitez construire votre maison familiale, qui vous accueillera, vous et vos enfants, dans les meilleures conditions et pour le meilleur des quotidiens ? Mais quelle est cette habitation idéale ? Celle-ci se compose de pièces bien identifiées, aux dimensions et aux équipements bien précis. Suivez le guide !

Lire la suite...