L'actualité de Maisons Vesta

Pour connaître notre actualité et celle de la construction de maisons en Lorraine

Un bon potager pour cet été !

Un bon potager pour cet été !

Au mois de juin, il ne risque plus de geler la nuit, alors vous pouvez faire pousser sans souci tous les légumes d’été.

Fini les légumes du printemps comme les épinards, laitues, oignons, radis, fèves et petits pois. Ils ne supportent pas les grosses chaleurs qui vont arriver.

A vous les légumes du soleil : tomates, courgettes, aubergines, poivrons, piment et aussi les choux, fenouil, salades d’été, concombres, carottes, betterave, potirons et haricots.

Sans oublier les herbes aromatiques : aneth, basilic, coriandre et persil.

Bien débuter son potager

  • La qualité de la terre que vous choisissez (mixe de terre, terreaux).
  • La sensibilité de vos futurs légumes (besoin de soleil, fragilité au vent et au froid).
  • Les périodes de semis, de plantations et de récoltes.
  • L’association des légumes dans le carré potager.

Quelques règles de plantation pour plusieurs légumes

Les salades qui résistent aux grosses chaleurs

Pour l’emplacement au potager, vous pouvez en mettre partout.

Pour la plantation, ne pas trop enterrer pour éviter la pourriture du cœur, les feuilles doivent flotter un peu à l’air. Espacement : 30 cm. Si il y a beaucoup de soleil : ombrer les plants avec des cagettes en bois pendant quelques jours ou faire un paillage.

Sous peine d’être obligé de manger trois salades par jours, il vaut mieux échelonner les plantations : 6 plants tous les 15 jours par exemple.

L’arrosage doit être régulier, sinon les salades vont monter rapidement en graine et les feuilles deviendront amères.

Les courgettes

Pour l’emplacement prévoir de la place (un mètre carré au minimum).

En juin, quand le sol est réchauffé, mettre 2 ou 3 graines à 2 centimètres de profondeur. Après la levée, ne garder que le plus beau plant.

La courgette aime les terres fraiches qui restent toujours humides en été. Elle demande beaucoup d’eau car ses grandes feuilles transpirent beaucoup. Il ne faut pas les mouiller quand on arrose, sinon cela favorise la maladie blanche. Si cette maladie arrive début de saison, il vaut mieux arracher les plants et en faire pousser un autre. En fin de saison, tous les plants sont généralement atteints mais ce n’est pas grave.

Les carottes

La carotte s’obtient par un semis que l’on réalise directement en pleine terre.

Pour faciliter l’entretien et la récolte, on sème en ligne. Semez dans un sillon profond d’1 cm seulement. Recouvrez de sable fin. La levée est parfois longue (jusqu’à 3 semaines). Protéger les jeunes pousse de l’appétit des limaces qui les apprécient tout particulièrement.

Pour la fréquence d'arrosages, ils doivent êtres réguliers mais léger, pour favoriser la levée et éloigner les araignées rouges.

Les haricots verts, bien meilleur qu’en boîte !

Ils supportent la mi-ombre, mais dans ce cas ils pousseront un peu plus lentement.

Les grosses graines sont tellement faciles à semer qu’on a tendance à en faire trop. Pour éviter une surproduction, il est conseillé de faire plusieurs semis échelonnés : un rang de 1 ou 2 mètres, pas plus, tous les 15 jours jusqu’à la mi-août.

En cas de pluie, il suffit juste d’enterrer les graines.

Pour ce qui est de l’arrosage, les fleurs des haricots sont fragiles. Il vaut mieux arroser le pied sans mouiller le feuillage.

Alors, bon jardinage !

Partager cette info :

Egalement dans l'actualité de Maisons Vesta

Brique traditionnelle ou brique rouge ?

Brique traditionnelle ou brique rouge ?

Quand il s'agit de construire sa maison, il faut évidemment choisir les bons matériaux. Et c'est encore plus important en ce qui concerne la brique. Agglomérée ou version rouge ? Chez Maisons Vesta, nous avons choisi la première. Pourquoi ? David Roche, l'un de nos conducteurs de travaux, va vous l'expliquer.

Lire la suite...

Les terrains grèvent le budget construction

Les terrains grèvent le budget construction

Aujourd'hui, le coût d'un projet de maison peut paraître élevé. Mais contrairement à quelques idées reçues, c'est bien l'évolution des terrains dans la région, sur les quinze dernières années, à qui il faut attribuer tout le mérite de la situation. Entre 2006 et 2016, par exemple, le prix des parcelles a doublé, surtout dans les zones densément peuplées, comme l'agglomération nancéienne. A l'inverse, leur surface a diminué en moyenne de 20% à 30%. Explications.

Lire la suite...

La maison familiale idéale

La maison familiale idéale

Vous souhaitez construire votre maison familiale, qui vous accueillera, vous et vos enfants, dans les meilleures conditions et pour le meilleur des quotidiens ? Mais quelle est cette habitation idéale ? Celle-ci se compose de pièces bien identifiées, aux dimensions et aux équipements bien précis. Suivez le guide !

Lire la suite...